L’AdS remet sa Plume de paon 2018 à Tulalu!?

L’association Autrices et Auteurs de Suisse, AdS, a décerné lors de son assemblée générale sa Plume de paon 2018 à l’association Tulalu!? pour son engagement en faveur des auteurs et de la littérature!

Un merci du fond du coeur pour ce beau signe de reconnaissance de notre travail!

Vous pouvez retrouver ici le communiqué de l’AdS.

Le Journal horaire de la Première de la RTS ainsi que le site ActuaLitté ont également relayé l’information.

Vous pouvez lire ci-dessous l’éloge d’Odile Cornuz lors de la remise du prix: merci à elle!

Eloge pour Plume de paon

AdS – assemblée générale du 10 mai 2018

J’aimerais placer cet éloge sous le signe de Flannery O’Connor, cette autrice nord-américaine qui a élevé des centaines de paons dans sa ferme en Géorgie durant les années 1950, écrivant des histoires sans aucune complaisance – et qui mourut à 39 ans. Mais ceci n’est qu’un clin d’œil ornithologique inaugural – et je passe à l’éloge du jour, dédié à… Tulalu !?

Tulalu !?, pour commencer, c’est un néologisme, un jeu phonétique, une contraction linguistique, la création ludique d’un terme expressif et interrogateur, choisi pour désigner une association active depuis plus de dix ans en Suisse romande.

Pour ceux qui l’auraient déjà entendu – mais pas encore lu – je précise que le nom de cette association contracte quatre mots en un seul (ce qui est plus inhabituel en français qu’en allemand). Tulalu !? s’approche donc de la notation phonétique d’une phrase interrogative, un peu à la Queneau avec « Dukipudonktan » de Zazie dans le métro. Tulalu !? délaisse par ailleurs l’inversion d’usage que l’on trouverait dans le standard : « L’as-tu lu ? » – qui toutefois aurait été moins audible…

En 2017, Tulalu !? a fêté ses dix ans d’existence – dix ans d’une mission bien remplie : celle de faire connaître les autrices et auteurs de Suisse, surtout romande, par le biais de lectures suivies par un moment d’échange. Tulalu !? est le fait d’une équipe bénévole et soudée, qui met un point d’honneur à rétribuer les autrices et auteurs invités – tout comme les musiciens ou comédiens qui parfois les accompagnent, selon le dispositif choisi pour ces rencontres. Bien qu’elle ne soit pas seule à s’engager concrètement pour une rémunération des autrices et auteurs en Suisse romande, l’association Tulalu !? se distingue clairement comme précurseure dans cette pratique.

C’est donc principalement pour leur engagement concernant la rétribution des autrices et auteurs, pour la reconnaissance que cela implique envers le travail de ces derniers, que le Comité de l’AdS a choisi cette année de remettre cette plume de paon à Tulalu !?.

Parmi les quelque cent trente autrices et auteurs invités au fil des années – plus nombreux que les paons de Flannery O’Connor –, certains ont témoigné leur gratitude à Tulalu !? en envoyant, à l’occasion de leur dixième anniversaire, quelques mots, parmi lesquels on trouve anecdotes, éloges et digressions, à savourer sur leur site. Des constantes en émergent, notamment : la pertinence avec laquelle les rencontres sont préparées et menées, l’attention offerte à une diversité d’approches littéraires et enfin, le sérieux de l’accueil.

Tulalu !? c’est une exclamation. Tulalu !? c’est une interrogation. Tulalu !? c’est aussi une conviction : celle du partage de la parole, qui permet de faire découvrir la langue et l’univers des créatrices et créateurs d’ici. Tulalu !? marque le paysage culturel romand d’un sceau particulier : celui de la passion et du respect de la littérature contemporaine. La devise choisie par Tulalu !?, inscrite et revendiquée sur leur page internet est, je cite : une « discussion entre ceux qui tiennent la plume et ceux qui tournent les pages ». Désormais c’est Tulalu !? qui tient cette plume… de paon !

J’invite donc les membres du Comité de Tulalu !? présents aujourd’hui – soit Carole Dubuis, présidente, Miguel Moura, fondateur, et Sima Dakkus, membre – à me rejoindre pour recevoir ce trophée.

Odile Cornuz