Lundi 15 avril 2024, 19 h

Clinique de Montchoisi, au Chemin des Allinges 10, à Lausanne

Il est recommandé de s’inscrire aux événements à l’adresse mail suivante : info@tulalu.ch ! Les places peuvent être limitées.

 

L’autrice Yael Inokai et sa traductrice Camille Logoz explorent Une simple intervention (Zoé, 2024). Marie Fleury Wullschleger anime l’entretien. En collaboration avec le Centre de traduction littéraire de Lausanne CTL.

© Ladina Bischof

© Nina Cuhat

Le lundi 15 avril 2024, à 19 h, tulalu !? organisera une soirée dédiée à la traduction, lors de laquelle nous aurons le plaisir de recevoir Yael Inokai et sa traductrice Camille Logoz autour du roman Une simple intervention (Zoé, 2024). Le dialogue entre l’autrice et la traductrice sera animé par Marie Fleury Wullschleger. Le rendez-vous se fait en collaboration avec le Centre de traduction littéraire de Lausanne CTL et se déroulera à la Clinique de Montchoisi, au Chemin des Allinges 10, à Lausanne.

Une simple intervention raconte l’histoire de Meret, infirmière dans un grand hôpital. Le docteur l’a recrutée pour son sens de l’empathie. Elle soulage les gens de leur douleur, et grâce à une intervention d’un nouveau genre, leur offre une vie meilleure. Jusqu’au jour où une patiente ne se réveille pas. Sarah, dont Meret tombe amoureuse, confirme ses premiers doutes envers l’opération. Et quand on fait comprendre à Meret qu’on pourrait l’aider, elle aussi, à revenir sur le droit chemin de l’amour, c’est toute sa vision du monde qui bascule. Un roman d’une profonde douceur tendu d’un bout à l’autre. Comme si sous la surface lisse, des eaux vives n’attendaient qu’une fissure pour déferler. Une histoire d’émancipation, qui est aussi l’histoire d’un amour intense.

Yael Inokai, née en 1989 à Bâle, vit à Berlin. Après des études en philosophie à Bâle et à Vienne, elle a étudié l’écriture de scénario et la dramaturgie à l’Académie allemande du cinéma et de la télévision à Berlin. Elle est membre de la rédaction de la revue PS: Anmerkungen zum Literaturbetrieb / Politisch Schreiben. Elle a reçu le Prix Suisse de littérature pour Mahltsrom en 2018. Ein simpler Eingriff (Hanser Verlag, 2022) est son troisième roman. Pour cette œuvre, elle a reçu les prix Anna Seghers 2022 et Clemens-Brentano 2023. Une simple intervention est son premier livre traduit en français.

Camille Logoz vit à Lausanne et travaille comme traductrice littéraire. Elle a fait des études de lettres (français et allemand) aux universités de Lausanne et Zurich et a participé au Programme Goldschmidt pour jeunes traducteurs et traductrices littéraires en 2019. En 2021, elle a publié une traduction française d’Iris von Roten, Femmes sous surveillance, pour laquelle elle a bénéficié d’une bourse et d’une résidence de trois mois à Rarogne, à l’Atelier de traduction de l’État du Valais. Elle est membre du comité de l’association Autrices et auteurs de Suisse (A*dS).

Marie Fleury Wullschleger a fait un doctorat en littératures suisse, française et allemande. Elle œuvre à favoriser la circulation de la littérature suisse entre les langues. Elle est actuellement chargée de cours à la Faculté des lettres de l’UNIL, dans la section d’allemand. Parallèlement, elle enseigne l’allemand et le français au niveau du secondaire. Elle est aussi collaboratrice associée à L’«Institut für Romanische Philologie der Freien Universität Berlin».