Mélanie Chappuis, « Frida » extrait :

Rendez-vous avec Mélanie Chappuis et son roman Frida le 8 mars à 20h30 au zinéma

«Avant il y avait nous. Contre tous.
Aujourd’hui il y a toi contre moi. Moi contre toi.
Toi contre ma mère. Mon frère. Mes amis. Toi contre les chiens parce que ma mère les aime.
Moi contre ta mère. Ta sœur. Moi contre ton ex-femme. Moi contre cet enfant que tu as eu avant moi. Moi et ton enfant contre toi aussi, parfois.
Moi contre toi et toi contre moi et tu dis que c’est la passion qui continue de nous dévorer et c’est plutôt beau. Moi contre toi qui te crie que nos disputes sont celles d’un vieux couple, pas celles de jeunes amoureux fous. Toi contre moi qui crois que je pense ce que je dis.
Toi et moi, l’un contre l’autre. Serrés blottis aimants.
Je te hais et je rêve de partir. Je rêve de nos débuts en voulant y retourner. Je rêve même d’y retourner avec un autre.
Toujours j’ai pensé que l’amour évolue vers la fin de l’amour.
Avec toi moins.
Avec toi je sais qu’hier matin je t’aimais follement, qu’hier soir je te détestais, la nuit je te méprisais, le matin déjà moins, cet après-midi je t’adore tendrement, ce soir je te désirerai à nouveau.
Jusqu’à tout à l’heure, nous, c’était toi et moi dans tous nos états.
Depuis tout à l’heure nous, c’est toi et moi et un petit bébé qui grandit dans mon ventre. Et déjà nos états m’importent moins.»