Rencontre avec Bernadette Richard

Puis, le lundi 4 avril, nous partirons en Ukraine avec Bernadette Richard qui nous parlera de son roman Dernier concert à Pripyat (L’Âge d’Homme, 2020). Dunia Miralles animera la rencontre et Estelle Beiner jouera du violon. Le rendez-vous aura lieu à 18 h 30 au Cercle littéraire, Place Saint-François 7, à Lausanne. Il sera suivi d’un apéritif.

En avril 1986, l’ex-Union Soviétique connut l’accident nucléaire le plus dévastateur de l’histoire. Passionnée par ce sujet, Bernadette Richard et son roman nous emmènent du côté de Tchernobyl écouter un Dernier concert à Pripyat (éd. L’Âge d’Homme). Inspiré par un séjour sur les lieux de la catastrophe, son récit suit trois jeunes garçons qui s’enfuient de chez eux, en compagnie d’une vieille dame, la nuit de la tragédie.

Avant l’accident, Pripyat se voulait une ville à l’occidentale animée, avec des lieux culturels et des bars à la mode. Un endroit prisé où les gens étaient heureux et fiers de faire partie de la grande famille qui travaillait, et vivait, grâce à la puissance de l’atome. Enhardis par ce passé, des années plus tard, les trois adolescents deviennent *stalkers. Défiant les dangers de la contamination, ils pénètrent dans La Zone interdite afin de l’explorer et de lui rendre ses lettres de noblesse à travers la musique. Durant leurs expéditions sur ces terres pillées jusque dans leurs entrailles irradiées, ils rencontrent les désœuvrés du système soviétique. Un roman bouleversant d’humanité dans lequel la dureté du quotidien se mélange à un décor où la nature reprend ses droits.

Bernadette Richard compte 3 passions : la littérature, les voyages et les animaux. Elle a vécu dans 8 mégapoles et s’est trouvée 5 fois sur des lieux de prises de pouvoir politique ou d’attentats meurtriers, notamment à New-York en 2001. Son attirance pour les grandes villes ne l’a pas empêchée de vivre 2 ans dans une forêt du massif du Jura. Elle a exercé 5 professions dont journaliste. Elle cumule 40 ans de presse, avec l’écriture d’une trentaine de romans, de recueils de nouvelles, de pièces de théâtre, de livres pour enfants, le tout couronné de 260 textes littéraires ou essais sur les arts plastiques et plus de 28 discours pour des vernissages d’expositions. Née à La Chaux-de-Fonds, dans l’attente de nouvelles aventures, elle y vit à nouveau entourée de cinq chats.

*Stalker : visiteur clandestin qui explore la Zone interdite de Tchernobyl.