Reporté – Rencontre avec Camille Luscher et Arno Camenisch

Pour commencer la saison, nous recevons le duo Camille Luscher et Arno Camenisch autour de Ustrinkata (Quidam, 2020).

Arno Camenisch est un auteur incontournable outre-Sarine et Camille Luscher a traduit plusieurs de ses œuvres. Nous assisterons à un dialogue entre l’auteur et sa traductrice ainsi qu’à des lectures-performances d’Arno Camenisch.

Né à Tavanasa, dans les Grisons, Arno Camenisch a étudié à l’Institut littéraire de Berne. A l’aise en romanche, en italien, en allemand et en suisse-allemand, il a une écriture qui fait la part belle au langage parlé, aux régionalismes, au dialecte et aux créations. «Je veux raconter comme on respire», dit-il. Arno Camenisch fait partie du collectif de performers Bern ist überall. Quant à Camille Luscher, elle travaille au Centre de traduction littéraire de Lausanne. Elle traduit principalement des auteurs suisses et on lui prête le don de faire « sauter le Röstigraben ». 

Ustrinkata (Quidam, 2020) est un roman choral court, où résonnent les voix des habitués de l’« Helvezia », le café du village. Il y a là l‘hôtesse, la Tante, la Silvia, l’Otto, le Luis, l’Alexi, et les absents. On passe une dernière soirée ensemble avant la fermeture définitive. Ça boit, ça fume, ça cause de neige qui ne vient pas, de déluge, de mort, ça se souvient, ça rit, ça vire nostalgique. 

Ustrinkata clôt la trilogie grisonne d’Arno Camenisch, dont les deux premiers ouvrages Derrière la gare et Sez ner ont également été traduits par Camille Luscher et été édités chez Quidam. La traductrice a su modeler un français très inventif pour rendre la force, les couleurs et l’oralité des textes d’Arno Camenisch.