J’aimerais qu’il n’ait pas plu sur les mots

J’aimerais que tu l’aies lu, mais qui l’a lu ? Et si tu l’as lu, qu’as-tu vu, m’as-tu vue ? J’aimerais que tu m’aies vue et que m’ayant vue tu m’aies élue, parmi toutes celles et ceux qui écrivent pour être lus. J’aimerais qu’il n’ait pas plu sur les mots qui t’ont plu, les mots pleurés, c’est bien connu, on ne les entend plus.