Sur les traces d’un tueur en série

Partie sur les traces d’un tueur en série cannibale sur les versants du Salève avec mon ami le commissaire Rouiller, en décembre 2014, avec un petit voyage dans le temps pour vivre les horreurs de la Seconde Guerre mondiale et trouver une explication aux origines du mal, l’autrice que je suis n’en est pas revenue indemne. En mars 2016, pour essayer de rééquilibrer mon karma, je me suis rendue au Cambodge, poussée par mon passé trouble et par une envie de venir en aide aux habitants de ce pays d’Asie du Sud-Est dont l’histoire m’a tant touchée. Cette découverte et ce partage m’ont permis de me reconstruire. De retour de mes pérégrinations, j’ai eu l’honneur d’être invitée afin d’en témoigner lors d’une magnifique journée de mai, dans les locaux de la librairie-galerie Humus à Lausanne à l’occasion d’une journée spéciale dédiée à l’éditeur qui a permis à mes deux romans de voir le jour, les éditions Encre Fraîche. Longue vie à Tulalu !?