Une soirée côté rue…

Merci à tous ceux qui ont passé la soirée d’hier à discuter de la rue dans la littérature avec notre invitée Paule Mangeat (et bien sûr merci Paule de t’être prêtée au jeu!). Beaucoup de questions ont été soulevées, de l’anonymat à l’aspect publique de la rue, en passant par la prostitution ou le sentiment d’appartenance à un lieu. Je n’en dis pas plus, vous aurez bientôt droit au compte-rendu de Carole!

Merci également à mon amie Stephanie Booth, qui a eu la gentillesse de publier un article sur nos rencontres. D’ailleurs, elle écrit régulièrement sur le fait d’écrire.